être enceinte après ses règles

Tomber enceinte après les règles -

Tomber enceinte juste après les règles : Ca Existe ?

Par mois, les femmes sont fécondes durant 4 à 5 jours pour un cycle régulier. Un cycle débute aussitôt les règles. À mi- temps, une rencontre entre l’ovule et le spermatozoïde peut entraîner une éventuelle grossesse. Toutefois, le cycle menstruel n’est pas un calendrier strict. Il est souvent sujet à des irrégularités qui demeurent tout à fait normales. Même si vous êtes attentive à votre cycle, il existe peut-être de fortes chances que vous tombiez enceinte à un moment ou à un autre du cycle. Dans cet article, nous nous intéresserons au risque de survenue d’une grossesse juste après les règles.

Culotte Menstruelle avec dentelle

Cycle menstruel : comment ça marche ? 

Un cycle peut être défini comme un processus naturel au cours duquel les hormones sont mises en jeu. Ces derniers sont les chefs d’orchestre guidant progressivement le processus à l’intérieur de l’appareil reproducteur féminin. Son objectif est d’assurer la reproduction de l’espèce. Le cycle dure 28 jours en moyenne séparé en deux phases à savoir : la phase folliculaire et la phase lutéale. Toutes deux sont séparées par l’ovulation, le 14ème jour du cycle. Durant la première phase, le cycle débute par les premières règles. Au 14ème jour, sous l’action des hormones  produites par l’hypophyse et l’hypothalamus, les ovaires libèrent l’ovule devenu  mature. Ce dernier va migrer progressivement de la trompe de Fallope en direction de l’utérus De façon plus précise, l’hypothalamus, par libération de gonadotrophines, agit sur l’hypophyse. Celle-ci libère à son tour deux hormones, lesquelles auront un effet sur les ovaires.  A ce moment-là, les gonades femelles sécrètent aussi les œstrogènes dont le rôle est d’augmenter la glaire cervicale à proximité du col utérin. Le rôle de cette glaire est de préparer le terrain  utérin pour accueillir les spermatozoïdes et favoriser la fécondation de l’ovule. Alors commence cette deuxième partie. La phase lutéale a pour rôle de veiller à l’installation de l’œuf fécondé dans la cavité utérine. En l’absence de fécondation de l’ovule dans les 72 heures qui suivent, les règles surviennent et un nouveau cycle menstruel démarre. Les menstrues peuvent durer trois à sept jours, accompagnées par leurs diverses manifestations. A voir le déroulement d’un cycle menstruel, il n’y aurait à priori aucun risque de survenue de grossesses juste après les règles, surtout qu’elles sont éloignées de l’ovulation. Cependant la réalité peut être tout autre. Plus de détails dans la suite de l’article.

Tomber enceinte

Quelle est la période de fertilité chez la femme ?

Dans un cycle menstruel, il existe des jours pendant lesquelles la femme a plus de chances de tomber enceinte. Rapports sexuel existants, la période la plus fertile pour une femme est le jour de l’ovulation et le jour avant. Selon les spécialistes, ces deux jours sont dites période de fertilité maximale. En effet, les chances de concevoir s’il y a des relations sexuelles au cours de ces deux jours du cycle sont très élevées. Pour les six jours encore antérieurs, il y a tout de même une chance de reproduction. Cette période de six jours se justifie.  On sait que les spermatozoïdes ont une capacité de  vie avoisinant les cinq jours dans les trompes.  La durée de fertilité chez la femme est alors défini par le cumul de de la durée de vie de l‘ovule et de celle du sperme. Aussi les ovules vivent au maximum 24 heures s' ils ne rencontrent pas les spermatozoïdes, d’où les six jours à fertilité élevée par cycle.  Outre cet intervalle de fertilité, les risques de survenue d’une grossesse sont faibles mais non nuls.

Que se passe t-il réellement après les règles ? 

Les règles coïncident avec le début d’un nouveau cycle. Autrement dit, la formation et le développement d’un nouvel ovule démarrent en ce moment. Il arrive souvent que le temps de maturation d’un ovule ne soit pas toujours constant d’un cycle à un autre. On peut donc penser qu’il existe une éventualité selon laquelle vous pourriez tomber gros après vos règles. À titre d’exemple, vous connaissez un cycle menstruel de 28 jours comme la plupart des femmes. Dans ce cas, l’ovulation aura lieu entre le 12 et le 16ème jour de votre cycle.  Si la durée de vos règles tient à sept jours, il est possible que votre ovulation ait lieu cinq jours avant que ne se terminent les règles. Sachant que les spermatozoïdes arrivent à tenir sept jours dans la trompe utérine, il y a là de fortes chances que vous tombiez enceinte au cas où vous ovuliez plus tôt que d’habitude.  Dans la mesure où vous avez un cycle menstruel irrégulier, soit 22 jours, il est possible que vous ovuliez quelques jours à la suite de vos règles. Si les choses se passent ainsi, une grossesse est vite arrivée.

Femme enceinte

Le degré de fertilité, un autre facteur qui compte  après l’irrégularité du cycle 

Quand on parle de fertilité, il y a bien un autre facteur à prendre en compte. Il s’agit du degré de fertilité. Comme on l’imagine déjà plus on s’approche de  l’ovulation, grandes sont les chances d’obtenir une grossesse. Il est estimé à 30% les chances qu’une grossesse arrive la veille de l’ovulation. Si vous avez eu vos rapports sexuels, cinq jours avant l’ovulation, les chances sont plus basses avec 5%. Autrement dit, la probabilité d’une ovulation précoce dans un cycle afin que la fertilité s’installe après les règles n’est pas élevée.

La date d’ovulation reste difficile à déterminer

Même si vous disposez de ces méthodes de calcul permettant de déterminer le moment de votre ovulation, il faut considérer cette date avec beaucoup de retenue. Que vous ayez un cycle dit régulier ou non, vous n’êtes pas à l’abri de tomber enceinte même juste après les règles.  Aussi il ne faut pas se tromper sur les saignements vaginaux. Certains peuvent survenir sans être des menstrues et vous faire tromper de repère pour votre calcul. Aussi l’ovulation tardive pourrait être un facteur. On parle d’ovulation tardive  quand le gamète femelle est libéré généralement après le  21ème  jour du cycle. Il s’agit alors d’un cycle menstruel très long. Durant cette phase ovulatoire longue, il existe des signes pour alerter la femme. La température de son corps devient très basse les premières. La glaire cervicale qui aide à la fécondation est disponible en abondance  dans un col utérin devenu plus souple et plus ouvert. L’ovulation tardive peut aussi être un facteur de survenue de la  grossesse juste après les règles.

Culotte française de menstruation

Conseils pour ne pas tomber enceinter juste après les règles

Vous l’auriez compris, la survenue des règles ne vous garantit pas une période d’infertilité. Pour éviter de tomber enceinte, il existe quelques moyens de contraception. A chaque rapport sexuel, il est judicieux  de vous protéger. Vous avez le choix entre la contraception hormonale  ou mécanique. 

Contraception hormonale, une échappatoire pour les risques de grossesse 

Seules les femmes utilisent la contraception hormonale. Il s’agit de stopper le cycle menstruel de sorte à bloquer l’ovulation et ne pas sécréter la glaire cervicale, indispensable à la pose du gamète mâle dans le milieu utérin. Entres autres, il s’agit de : de la pilule, du stérilet, d’un implant contraceptif, d’un patch, d’un anneau vaginal  ou encore d’une injection contraceptive. Certains contraceptifs hormonaux sont d’utilisations plus longues que d’autres. Il convient de se rapprocher du médecin pour adopter un moyen contraceptif hormonal. En effet  tous  ne sont pas à la convenance de chaque femme et leur prise peuvent s’accompagner de certains effets secondaires.

Qu’est-ce que la contraception mécanique ?

Vous pouvez aussi vous tourner vers les moyens de contraception mécanique pour éviter la survenue de grossesse. En quoi consiste-t-elle ? La  contraception mécanique impose des barrières à la rencontre de deux gamètes mâle et femelle, c’est-à-dire spermatozoïdes et ovules. Pour y arriver, les moyens sont divers. A ce titre, on peut citer : le préservatif masculin ou féminin, le diaphragme. Il existe une forme de contraception  définitive pour éviter  des grossesses non désirées. Il s’agit de la stérilisation féminine et de la vasectomie chez l’homme. Pour l’une comme pour l’autre des méthodes, le rapport sexuel n’est pas perturbé. Chez la femme, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, la stérilisation consiste à empêcher la survenue d’une grossesse soit par ligature des trompes, soit par pose d’implants à l’entrée des trompes de Fallope. Toutefois, le cycle menstruel  a lieu  sans aucune perturbation  avec les périodes de règles.

Culotte pour les règles

Au final, on retient que l’ovulation peut démarrer à n’importe quel jour de votre cycle. Que vous ayez des cycles réguliers ou non, une ovulation précoce ou tardive déclenchée par un facteur externe voire une relation sexuelle. Loin de ce qu’on pensait, la femme demeure féconde à tout moment. En effet la fertilité n’est pas réservée à une certaines périodes ou  dates du cycle menstruel. Au vue de la durée de vie des gamètes et des autres paramètres fluctuants qui concourent à la fertilité, il est normal de penser  que la femme peut tomber enceinte  sur une période plus espacée que ce voudrait nous faire croire  la théorie. Une grossesse est donc possible même après les règles. Tout est fonction de la durée du cycle menstruel et des règles.

Rédactrice : Odyssée T.


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.