Cycle menstruelle femme

Comprendre le cycle menstruel -

Tout savoir sur le cycle menstruel de la femme

L’apparition des menstrues marque le début d’un cycle menstruel. Le cycle menstruel est donc jalonné par certains bouleversements significatifs que tout le monde ne comprend pas. Vous avez du mal à savoir quand exactement vous aurez vos règles ? Vous avez envie de connaitre votre cycle menstruel sur le bout des doigts afin de détecter la moindre anomalie ? Savoir si tout va bien ? Découvrez ici tout ce qu'il faut savoir sur le cycle menstruel.

Le cycle menstruel : de quoi s’agit-il ?

Le cycle menstruel est le nom donné à un ensemble de manifestations qui surviennent au niveau de l’organisme féminin. Il s’agit de phénomènes qui se produisent suivant une certaine fréquence et dont le but est de préparer la femme à la possibilité d’une fécondation. Il comprend le cycle ovarien, le cycle hypothalamique, les cycles folliculaires, le cycle tubaire et le cycle utérin. Dans son sens le plus strict, quand on parle de cycle menstruel on désigne la période d’écoulement du sang.

Sang cycle menstruel

Le cycle menstruel commence à partir de l’âge de la puberté (généralement entre 11 et 13 ans) et prend fin à la ménopause. Les menstruations ou règles sont l’une des manifestations apparentes du cycle menstruel. Elles se caractérisent par l’écoulement de sang par le vagin et surviennent généralement en l’absence de fécondation. 

La coulée de sang peut être parfois abondante ou non et dure en moyenne 4 jours selon l’organisme de chacune. On estime à 50 ou 60 millilitres les pertes de sang pendant cette période. Chaque cycle dure environs 28 jours, soit à partir du premier jour des règles jusqu’à la veille des règles suivantes. Toutefois, cette durée n’est pas fixe, car elle dépend de l’organisme de chaque femme. Certaines femmes ont un cycle irrégulier long de plus de 35 ou de 56 jours. D’autres ont un cycle irrégulier court de moins de 21 jours.

Cycle menstruel féminin

Les différentes étapes du cycle menstruel

Le cycle menstruel comprend trois grandes étapes. Il s’agit de la phase folliculaire, la phase de l’ovulation et la phase lutéale. 

  • La phase folliculaire

C’est par elle que débute la période des règles. Elle prend fin au moment de l’ovulation. La durée moyenne du cycle folliculaire est de 14 jours. Elle comprend en elle-même deux grandes étapes. La première concerne l’activation et la maturation des follicules situés au niveau des ovaires. Ces follicules dits primordiaux vont évoluer pour venir à leur stade tertiaire. La seconde étape concerne l’évolution d’un des follicules tertiaires qui va poursuivre sa maturation jusqu’à libérer un ovocyte

Ces deux étapes se déroulent sous l’action des hormones sécrétées par l’hypothalamus et l’hypophyse. La première glande secrète la GnRH qui stimule l’hypophyse. Celle-ci réagit en secrétant l'hormone folliculo-stimulante (FSH). C’est la FSH qui ira mettre en action les follicules primordiaux qui vont secréter à leur tour les œstrogènes jusqu’à la libération de l’ovocyte.

Pendant cette première phase des menstrues, il n’y a pas de symptômes particuliers. Toutefois, c’est pendant cette phase que surviennent les règles pour marquer ainsi le début d’un nouveau cycle. La phase folliculaire est indispensable, car sans elle il n’y a pas d’ovulation.

Hormone cycle menstruel

  • La phase de l’ovulation

L’ovulation est la deuxième grande phase du cycle menstruel. Elle commence souvent 12 à 16 jours avant le début des menstrues suivantes soit, dès la libération de l’ovocyte. Ce dernier évolue pour arriver à maturité et devenir l’ovule qui sera plus tard libéré par les ovaires. Cette libération est favorisée par la forte sécrétion de l’hormone LH (hormone lutéinisante) jusqu’à l’atteinte de son pic. 

La phase d’ovulation est marquée par certains symptômes apparents chez la femme. On note entre autres une chute légère de la température, un sens de l’odorat beaucoup plus fin, l’augmentation de l’activité sexuelle accompagnée de légers saignements au niveau de l’organe génital. Il peut arriver que vous ressentiez aussi des douleurs au niveau des reins et du ventre.

Cycle ovulation femme

  • La phase lutéale

C’est la dernière phase du cycle menstruel. Elle survient après l’ovulation et finit le dernier jour du cycle. En effet, sa fin est marquée par l’apparition des menstrues. Elle dure environs 13 à 14 jours et est caractérisée par le développement ou la destruction du corps jaune en absence de fécondation

Au cours de cette phase, le follicule en maturation devient une glande appelée corps jaune. Ce dernier va secréter les œstrogènes et les progestérones. La muqueuse utérine s’épaissit ensuite jusqu’au 20e jour pour recevoir l’œuf en cas de fécondation.  

Lorsque l’ovocyte n’est pas fécondé, la production de progestérone prend fin. La muqueuse se détache ensuite en provoquant des hémorragies. C’est cette coulée de sang qui caractérise les règles.  Cette phase peut engendrer une augmentation de température et un appétit plus développé.

Pack culottes menstruelles

La menstruation proprement dite

La menstruation ou la période des règles est l’une des caractéristiques apparentes du cycle menstruel. Elle est en effet matérialisée par l’écoulement du sang dû à l’évacuation de l’endomètre au cours de la phase lutéale du cycle ovarien.

Toutes les femmes n’ont pas exactement le même nombre de menstrues. Chez certaines femmes, les menstrues sont beaucoup plus fréquentes. La cause de ce phénomène dépend de plusieurs facteurs tels que la fréquence des grossesses et allaitements, l’activité physique, la puberté précoce ou l’état de santé. 

Les règles peuvent se révéler parfois très douloureuses pour certaines femmes et peuvent provoquer des malaises ou de l’anémie. Ces douleurs se ressentent souvent au niveau du pelvis ou de l’utérus. Dans certains pays comme le Japon et l’Indonésie, les femmes ont la possibilité de prendre un congé menstruel à cause de ces différents malaises. 

Début menstruation

Comment calculer le cycle menstruel et déterminer la période des règles ?

Le calcul menstruel permet de savoir quand exactement surviendra les prochaines règles. Ce calcul vous permettra par exemple de planifier une grossesse au bon moment, ou de ne pas être surprise par la venue des règles à un moment pas propice. Le calcul du cycle menstruel n’est rien d’autre que le calcul de l’ovulation. Il peut différer selon qu’il s’agisse d’un cycle régulier ou irrégulier.

 Quand il s’agit d’un cycle régulier, on le divise en deux. C'est-à-dire que les 4 jours avant et les 4 jours après les règles représentent la période d’ovulation.

Cycle menstruel

Pour un cycle non régulier, vous pouvez vous servir d’un test d’ovulation qui vous permettra de connaitre votre période d’ovulation. Il vous suffira d’y mettre votre urine comme pour un test de grossesse. Vous pouvez aussi utiliser un thermomètre. Dans ce cas, l’oscillation de la courbe de température désigne la période d’ovulation. Toutefois, il faudra effectuer l’exercice sur plusieurs mois afin de pouvoir utiliser ses différentes données de façon efficace. 

Heureusement, il existe aujourd’hui des applications conçues spécialement pour suivre les règles et l’ovulation. CLUE est actuellement la plus utilisée. Il s’agit d’une application qui vous prend quelques informations au moyen d’un questionnaire pour fournir un calendrier informatif sur vos prochaines règles. Sur playstore, vous trouverez également d’autres applications telles que : FLO, GLOW ou LE JOUR D’APRÈS.

Culotte menstrues femme

Comprendre les menstruations normales et abondantes

La quantité de perte sanguine pendant les règles n’est pas la même chez toutes les femmes. De même, la durée, la régularité ou non des saignements dépendent de l’organisme de chacun. Toutefois, notez que l’abondance ou non du flux sanguin peut être causée par une pathologie

Pour déterminer le type de flux menstruel que vous avez, il faut se base sur la quantité de sang perdu pendant les règles. On peut déterminer ce facteur en tenant compte du nombre et de la fréquence des protections hygiéniques utilisées pendant cette étape.

Cycle menstrues abondante

Il est important de savoir que les saignements pendant les règles peuvent être minimes ou faibles. Dans le premier cas, on assiste simplement l’écoulement de quelques gouttes de sang. Par contre pour un flux faible, pendant plus de 3 heures le sang écoulé remplit à peine un tampon. En cas de flux modéré, il faut prévoir plus d’une protection hygiénique pour une durée de 3 heures de temps. Pour les menstruations abondantes, en une journée le sang peut remplir jusqu’à 6 serviettes grand format. 

L’une des pathologies qui causent l’abondance des menstrues est la ménorragie. Elle se traduit par des règles longues et des crampes. Plus d’une protection hygiénique est remplie par heure pendant plusieurs heures sur plus d’une semaine lorsque vous êtes malade. Ce mal peut provenir de problèmes de santé, de la puberté, ou d’un changement de méthode de contraception. 

Vous pouvez impacter positivement votre flux menstruel en adoptant une alimentation saine et équilibrée et en pratiquant régulièrement le sport. S’il est prouvé que l’abondance du flux est causée par un déséquilibre hormonal, il est possible de se soigner avec un médicament indiqué par un spécialiste du domaine.

Cycle femme menstruel

Les menstrues et les risques des protections hygiéniques jetables

Les protections hygiéniques sont utilisées par de nombreuses femmes pendant la période des menstrues. Elles ont pour rôle de recueillir le sang libéré par voie génitale. Le but est d’éviter non seulement que cela salisse les vêtements, mais aussi pour des raisons d’hygiène corporelle. 

Les protections hygiéniques jetables existent sous plusieurs formes en fonction de leur capacité d’absorption. On distingue entre autres les tampons, les coupes menstruelles et les serviettes hygiéniques. Les protections jetables peuvent tenir en moyenne 4 heures de temps.

Cependant, elles contiennent majoritairement des substances toxiques nuisibles à l’organisme. Ces substances peuvent entraîner à long ou à court terme, des cancers, des démangeaisons et des réactions allergiques. Elles peuvent également causer une multiplication anormale de la muqueuse utérine

L’autre inconvénient des protections jetables est le fait qu’elles ne soient pas respirantes. Ce caractéristique entraîne la sécheresse vaginale et favorise également l’apparition des odeurs.  Les protections jetables peuvent également entraîner le choc toxique, une maladie létale qui fut liée à l’usage des tampons en 1980. 

Par ailleurs, les tampons et les serviettes jetables représentent un danger pour l’environnement. En un an, c’est une grande quantité de ces objets qui est déversée dans la nature. Alors que pour que ce genre de protection se dégrade, il faut au moins 500 ans.

Culotte bio menstruelle

Les culottes de règles bio : la meilleure alternative aux protections jetables

Avec les nombreux risques liés à l’utilisation des protections jetables, beaucoup de femmes ont pris la résolution d’adopter les culottes de règles. Sous-vêtement simple et facile à utiliser, elles sont réutilisables et sans danger pour l’organisme et l’environnement. 

Les culottes de règles bio sont comme les culottes ordinaires, mais avec un dispositif de protection à l’intérieur. Ce dispositif comprend trois différentes couches. Une première draine le sang, la seconde l’absorbe et le retient, la dernière assure l’étanchéité

Elles sont fabriquées à partir de matières premières parfaitement bio. Ce sont donc des sous-vêtements qui ne causeront aucun dommage à votre organisme. En plus, parce qu’elles sont réutilisables et ont une longue durée de vie elles sont vraiment écologiques.

Menstrues femmes

Les culottes menstruelles existent sous différents modèles et designs selon les préférences de chaque femme. Vous pouvez vous en procurer environs trois pour couvrir toute la période des règles

L’autre avantage de ces protections réutilisables est qu’il y en a pour chaque type de flux. Qu’il s’agisse d’un flux léger ou d’un flux abondant, vous trouverez celle qui vous correspond. Il vous suffira donc de mesurer votre flux pour savoir ce qu’il vous faut acheter.

En matière de coût, ces sous-vêtements de protection présentent un meilleur rapport qualité/prix. Même si certaines personnes les trouvent un peu chères, investir dans l’achat de culottes menstruelles bio est très rentable sur le long terme. En effet, l’argent que vous dépensez dans l’achat de protections jetables chaque mois est trois fois plus important que ce que vous dépenseriez en optant pour des culottes menstruelles bio. De plus, vous avez également la possibilité d’en avoir à bon prix en profitant des offres promotionnelles et des nombreuses occasions de vente à prix bas. 

Les culottes de règles sont très simples à utiliser. Elles se portent exactement comme les culottes ordinaires. Cependant elles doivent être bien ajustées pour éviter les fuites. Elles peuvent être utilisées de nuit comme de jour. Il existe même aujourd’hui des culottes pour aller se baigner et qui sont sous forme de bikini ou de body.

Culotte pour cycle menstruelle

Que retenir du cycle menstruel ?

Le cycle menstruel est un ensemble de phénomènes cycliques qui surviennent de la puberté à la ménopause. Pendant cette période, il est important de maîtriser vos règles afin de pouvoir prendre vos mesures pour ne pas avoir une grossesse non désirée. C’est également le moyen pour que vous puissiez apprêter vos protections hygiéniques avant même la date des règles pour éviter tout désagrément. Mais surtout, il est important de prendre des protections réutilisables et bio comme les culottes menstruelles pour préserver votre santé et pour adopter un comportement éco-responsable pour la protection de l’environnement.

Rédactrice : Odyssée T.


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.