Curcuma stop règles

Curcuma pour stopper les règles -

Le curcuma pour stopper les règles : Ça Marche ?

Les menstrues sont vécues différemment d’une femme à l’autre. Parfois, elles sont douloureuses, parfois les saignements trop abondants. Il faut simplement remarquer que leur survenue quand bien même naturelle occasionnent pas mal de bouleversements  tant sur l’état de la femme, que sur ses diverses activités.  A la recherche de moyens pour mieux se sentir, certaines femmes essaient de mettre fin à leurs règles. Pour y arriver plusieurs substances sont employées dont le curcuma. Qu’est-ce que c’est que le Curcuma ? Quels sont ces propriétés ? En quoi peut –il stopper les règles ? Pour en savoir plus, découvrez les explications données dans cet article.

Stop règles

Curcuma : de quoi s’agit-il ? 

Pour la plupart, le mot curcuma désigne une épice aromatisée qui entre dans la préparation de certains repas. Cette définition trop simpliste de la chose ne permet pas de comprendre l’étendue des vertus qu’on lui prétend, qui sont d’ailleurs à vérifier. Le curcuma est une plante en provenance de l’Asie du Sud pouvant à l’âge adulte mesurer un mètre de haut. Encore connu sous le nom de safran des Indes, il possède un rhizome c’est-à-dire une tige avec la capacité de pousser sous le sol. Semblable à un gingembre, ce rhizome est justement utilisé pour obtenir l’épice qu’on connaît et dont l’on parle s’y tant. A couleur orange, l’épice très aromatisée pique à la langue et laisse un arrière-goût amer. Au-delà de cette présentation du curcuma, les analyses à suivre, tentent de montrer une correspondance entre des bienfaits du curcuma et les  manifestations des règles chez la femme

Quelles sont les manifestations des règles chez les femmes ?

Les femmes décrivent un inconfort de degré variable au cours des jours pré, per ou post règles. Ces symptômes peuvent au-delà de leurs corps,  arriver à perturber le libre cours de leurs activités socioprofessionnelles. Principalement, c’est la douleur qui devient insupportable : on parle aussi de dysménorrhée. De type spasmodique, la douleur des règles dure tout au plus une journée. C’est un mélange de contractions intenses des muscles pelviens et des muscles intestinaux irradiant vers les cuisses et dans le dos.

Stop aux règles

Outre la douleur, il existe selon les spécialistes certains facteurs individuels qui influencent le vécu des règles chez la gent féminine. En premier, on peut citer la tonicité de l’utérus. Chaque femme évacue le flux sanguin grâce à un système musculaire utérin. Parfois, il arrive que les muscles qui tapissent l’intérieur de l’utérus soient si toniques au point d'entraîner des douleurs à la contraction. Puis il y a des substances dites prostaglandines. Lesquelles sécrétées en excès chez certaines femmes durant le cycle menstruel, intensifient les spasmes et par ricochet les douleurs. Dans cet état de malaise, la douleur peut aussi être intensifiée par le psychisme de la personne et d’autres éléments associés comme un IMC élevé, l’alcoolisme, le port d’un stérilet au cuivre ou le tabagisme.  

D’autres manifestations peuvent aussi être observées, il s’agit entre autres, des nausées, des vomissements, de tensions au niveau des seins, des céphalées, de la fatigue, des ballonnements et autres troubles intestinaux, des rétentions d’eaux visibles aux pieds et aux mains…Tant de symptômes que peut présenter la femme en règles. À travers quelles propriétés, le curcuma peut freiner toutes ces manifestations et ainsi stopper les règles.

Culotte menstruelle

Quelles sont les propriétés du curcuma ?

Quand bien même il s’agit d’un ingrédient de cuisine, le curcuma doit sa popularité à ses vertus médicinales. En fait, il est utilisé depuis la nuit des temps par les médecins chinois,  pour soulager les douleurs musculaires, qu’il s’agisse de troubles digestifs ou de  crampes. Comment cela s’explique –t-il ?  Le curcuma renferme un pigment spécial que l’on appelle la curcumine. Elle serait d’ailleurs responsable de la couleur de l’épice. Les attributs de cette substance vont au-delà de la pigmentation orangée. La curcumine est à la fois un antioxydant  et un anti inflammatoire. Ces deux qualités valent déjà pas mal dans l’argumentaire visant à prouver l’utilité du curcuma à stopper les règles.  Ainsi le curcuma facilite la digestion des aliments, surtout le graisse et préserve la muqueuse de l’intestin contre les troubles éventuels.  Les consommateurs de curcuma ont tellement apporté leurs bienfaits sur le transit intestinal  que des chercheurs se sont penchés sur la question. S’intéressant aux propriétés anti bactériennes, anti inflammatoires et antioxydantes du curcuma, les scientifiques rapportent qu’il faut en consommer suffisamment pour voir se produire les effets bénéfiques annoncés.   Aussi l’organisation mondiale de la santé s’est prononcée sur la situation. D’après elle, le curcuma a bien des effets positifs sur le tube digestif. Quant aux autres effets qu’aurait le curcuma, ils sont encore considérés comme une potentialité.  Toutefois, le raisonnement suivant pourrait contribuer à expliquer comment le curcuma, partant de la normalisation du transit intestinal arriverait à soulager les douleurs utérines, puis stopper les règles.

Femme

Il est connu qu’en sciences, l’intestin et le cerveau, centre de commande de l’organisme entier serait étroitement liées. Cette connexion dans les deux sens est possible via les voies de transmissions nerveuses, donc la libération d’hormones. Sans trop donner de détails,  rappelons que l’intestin produit une quantité impressionnante d’un neurotransmetteur spécial. Il s’agit de la sérotonine. Cette hormone assure plusieurs fonctions comme l’état émotionnel du sujet. Il tombe alors sous le sens, que si le curcuma résout ou prévient les problèmes intestinaux liés aux règles, la sérotonine sera libérée dans l’organisme entier.  Ainsi, les symptômes pourraient disparaître et les règles prendre fin.

Aussi, si l’on doit s’en tenir aux neurosciences, le microbiote intestinal  serait en mesure d’influencer les réponses du cerveau sur l’organisme face à certaines situations.  Le microbiote correspond simplement à ces milliards de microorganismes formés et maturés depuis la naissance et vivants dans l’intestin. Des avis très peu démontrés, véhiculent l’idée selon laquelle le microbiote entraînerait des émotions. Cela laisse penser que la consommation de curcuma sur le long terme, pourrait favoriser une réelle harmonie entre la femme et son milieu utérine à travers ces mécanismes qui restent à élucidés.

règles femme

Comment utiliser le curcuma pour profiter de ces bienfaits ? 

Si vous avez déjà essayé du curcuma sans ressentir ses effets positifs, c’est certainement que vous ignorez la façon dont il faut en consommer.

  • Mélanger le curcuma à du poivre noir, en respectant les proportions 

Du fait de sa faible biodisponibilité, il faut en consommer de fortes doses. Aussi  on associe le curcuma à du poivre noir afin qu’il passe mieux dans l’organisme. La pipérine contenue dans le poivre duplique les propriétés anti oxydant, anti bactérien et anti inflammatoire du curcuma. Sans le poivre, les molécules de curcuma traversent l’intestin sans être digérées car elles ont de grandes tailles. Pour le mélange de ces deux ingrédients, on recommande un rapport d’une dose de poivre pour 9 de curcuma. 

  • Le curcuma peut être ajouté à votre cuisine

Vous pouvez naturellement  l’utiliser comme un ingrédient de cuisine. Le curcuma sert soit à colorer vos plats, soit à les assaisonner. Pour faire la cuisine d’une seule personne, vous pouvez ajouter deux à trois grammes, soit une cuillère à café  de curcuma en poudre dans vos préparations quotidiennes. N’oubliez d’y ajouter quelques pincées de poivre et si vous le désirez du beurre ou de l’huile d’olive. Pour venir à bout des douleurs utérines, il faut consommer par jour trois prises du mélange selon le grammage indiqué.

Cuisine pour stopper les règles

  • Préparez votre curcuma sous forme d’infusion

Pour ceux qui préfèrent le boire, il est possible d’infuser la poudre de curcuma. Voici comment procéder. Dans un contenant bouilloire, vous versez 1,5 litre d’eau bouillie. Ajoutez-y un à deux gramme de poudre de curcuma, puis trois à quatre grains de poivre noir. L’infusion est prête. Vous auriez à en  servir deux tasses chaque  jour. 

Si vous n’avez pas la poudre, vous pouvez aussi utiliser la racine de curcuma. Faites bouillir pendant trois à cinq  minutes. Durant une dizaine de minutes, vous laissez infuser la décoction. Vous pouvez servir tel qu’indiqué pour la poudre. À l’image du poivre noir, le citron aurait en infusion un rôle d’activation des propriétés du curcuma. Vous pouvez donc en ajouter dans votre verre.

  • Autres formes liquides

Vous pouvez profiter des effets du curcuma en l'ingérant sous forme de boissons ayurvédiques. Il existe des boissons, renfermant du curcuma avec  une meilleure disponibilité, car toujours mélangé à du poivre.  Outre les boissons, il y a du miel au curcuma. Cette forme nous vient aussi de l’Asie comme la suivante. Il s’agit du sirop au curcuma. Celui-ci est particulièrement sucré. Cela cache l'arrière-goût amer du rhizome. Puis vous avez la possibilité de le combiner à de la vanille ou du gingembre selon votre goût.

  • Enfin une autre méthode pour utiliser le curcuma

Il s’agit de l’application sur la peau. Pour profiter d’une action localisée de votre épice magique, vous pouvez en la mélangeant à de l’huile ou du lait, l’appliquer à la zone à traiter. Connu pour ses nombreux effets bénéfiques, le curcuma est autrement utilisé par certains. Ces derniers  conseillent d’en faire pour tout le corps entier sous forme de cataplasmes.

Culotte menstruelle

Que retenir ?

Majoritairement utilisé comme épice que comme colorant ou autre, le curcuma est un produit très accessible malgré les multiples bienfaits qu’il procure, notamment dans le cas des règles. Il existe plusieurs façons de l’utiliser. Même si les études ne sont pas nombreuses à lui reconnaître ses avantages pour stopper les règles, le curcuma est d’après ces consommateurs, un moyen pouvant stopper les menstrues. Essayez donc le curcuma comme indiqué en optant pour la méthode qui vous est la plus accessible. Il n'y a à priori aucun risque puisqu’il reste une épice.

Rédactrice : Odyssée T.


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.